L’ART DE SE COUCHER TÔT selon Harish Johari

Harish Johari nous donne dans son livre « Dhanwantari » quelques explications et conseils à propos du sommeil.

24 heures entre jour et nuit

Le jour est dominé par Rajas, énergie solaire qui amène le dynamisme, l’activité. La nuit, Tamas prend la relève : énergie lunaire où l’inertie prend place.

L’inertie du corps accumulée pendant la nuit est évacuée avec les activités rajas du lendemain.
Naturellement, le corps nous indique les moments propices à chaque type d’activités.
Quand la nuit tombe et que l’énergie tamas domine, nos organes de sens se mettent au repos. L’activité du corps ralentit pour pouvoir se régénérer. Dormir à ce moment est donc idéal pour garder une bonne vitalité.

Young Woman With Blanket Sleeping At Night In Bed

Dormir la nuit. Oui, mais combien de temps ?

Le sommeil est un processus naturel essentiel qui renforce le corps. Il est d’autant plus bénéfique si nous dormons un nombre d’heures approprié (ni trop, ni trop peu). Dans le cas contraire il peut provoquer des troubles corporels et psychiques.
Les personnes qui ont un travail manuel, restant longtemps dans des positions debout ou celles qui ont un travail intellectuel intense, ont besoin de plus de sommeil que les personnes avec un travail peu physique, peu exigeant ou en retraite.

Hourglass as the old way of timing

La durée du sommeil varie également selon l’âge

Plus on est jeune, plus on a besoin de sommeil.  En vieillissant, il est naturel de dormir moins.

Voici les recommandations selon la tradition ayurvédique:

  • 7 ans = 10-12h de sommeil
  • 7-12 ans = 8-10h
  • 12-24 ans = 6-8h
  • 24-36 ans = 5-6h
  • 36-52 ans = 4-5h
  • 52-64 ans = 3-4h
  • 64 ans et plus = peu de sommeil

Bien entendu, cela s’applique à une personne en pleine santé. Il  va de soi que nos rythmes modernes nous imposent plus de sommeil. Dans tous les cas, à partir de 21 ans il est conseillé de dormir maximum 8 heures par nuit. Un sommeil plus long crée un excès de tamas et entraîne de la fatigue, une sensation de léthargie. Pourquoi ? Parce que nous rêvons 1/3 du temps de notre sommeil. Rêver prend de l’énergie. Plus on dort, plus on rêve, plus on consomme de l’énergie.  Un sommeil profond et court est plus revitalisant qu’un sommeil long avec beaucoup de rêves.

Se réveiller avec une sensation de fraîcheur, d’inspiration et de vitalité nous indique un sommeil correcte tandis que se réveiller fatigué, épuisé indique bien souvent un sommeil excessif.

girl lying in sunset on a meadow

Et qu’en est-il de la sieste ?

Dormir la journée perturbe la circulation de la bile, de la lymphe, du sang, perturbe la respiration, la région poumons/poitrine.
Dormir la journée est acceptée seulement dans certains cas : pour les personnes avec un travail physique intense, qui sont atteints de douleurs, de mauvaise respiration ou de nausée ; avec un désordre gastrique, en cas de désintoxication, pour ceux qui jeûnent ; en milieu de journée dans des climats très chauds.
Le meilleur moment pour le sommeil est trois heures après le coucher du soleil jusqu’à une heure avant l’aube. Si c’est difficile, il est en tout cas recommandé de se lever au moins un quart d’heure avant le lever de soleil.

Conseils pour un sommeil réparateur

Cute little girl lying in the bed and sleeping. Horizontal indoors shot.

Se coucher avec le ventre plein ou peu de temps après le dîner empêche notre corps de « recharger ses batteries », augmente tamas, provoque des cauchemars. Mieux vaut dîner tôt vers 19h  avec un repas léger. Selon les textes anciens, se coucher 3h après le repas sans dormir la journée procure jeunesse.

meditation 300 200
position dans le lit 300 200
lever de soleil 300 200
  • Dormir du côté gauche
  • Dormir dans un endroit frais, avec un air frais/renouvelé
  • Se laver et se masser les pieds avant de se coucher
  • Pratiquer quelques minutes de méditation et de respiration avant de se coucher
  • Porter un minimum de vêtements, éviter les chaussettes
  • Eviter de se couvrir le visage (pour éviter de respirer son air désoxydé)
  • Dormir dans une pièce ouverte ou à l’extérieur l’été très sain
  • La tête doit être plus élevée que les pieds
  • Dormir affamé est dangereux pour la santé
  • Dormir sous le soleil est mauvais alors que dormir sous la lune est bon
  • Un manque de sommeil ou supprimer le sommeil est dangereux. Cela assèche le système, affaiblit Agni, le feu digestif donc détériore la digestion
  • Un sommeil régulier amène santé, vitalité

D’où le dicton

« Early to bed, early to rise make a man healthy, welthy and wise »

(Tôt au lit,tôt debout rend un homme sain, riche et sage)

Pendant que nous dormons, la colonne vertébrale est allongée, parallèle au plan de la Terre.
Cette position du corps permet de minimiser les efforts du corps, particulièrement le cœur, le système lymphatique, le système nerveux. Le corps reçoit plus d’oxygène et plus de force vitale pour une circulation dans et jusqu’au cerveau augmentée (d’où l’habitude de couvrir son corps et pas sa tête).

Le soir, il convient de se retirer tôt, bien avant 10 heures, afin de se préparer à s’endormir avant l’heure Pitta faute de quoi le foie ne peut procéder au nettoyage interne nécessaire aux fonctions de repos durant la nuit.
De même, il a été démontré que le manque de sommeil provoque une chute du taux de glucose dans le métabolisme, ce qui favorise la prise de poids. Cela peut s’accompagner d’une augmentation du sentiment de colère. Ces deux symptômes mettre en évidence un déséquilibre du foie.

L’Ayurvéda repose sur des principes naturels et simples. Suivre le rythme de la vie permet de conserver une bonne santé et un esprit pacifié. Observez les oiseaux, à quelle heure commencent-ils et s’arrêtent-ils de chanter ?

danvatari

COMMENTEZ CET ARTICLE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *